Publicado en línea el Jueves 27 de octubre de 2016

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté aujourd’hui à la quasi-unanimité de ses 193 membres une résolution réclamant la levée de l’embargo US imposé à Cuba depuis 1962. Cette résolution annuelle a été adoptée par 191 voix. Les Etats-Unis et Israël, qui avaient toujours voté contre, se sont pour la première fois abstenus.


<img
src='http://www.elcorreo.eu.org/local/cache-vignettes/L260xH420/cuba-78bfe.jpg' width='260' height='420' alt="" />
Le texte a été adopté par 191 voix pour, zéro voix contre et deux abstentions, dont les Etats-Unis et Israël.

Dans cette résolution, l’Assemblée générale se félicite de « l’amélioration des relations entre les gouvernements de Cuba et des États-Unis d’Amérique » et salue la volonté réaffirmée du Président américain, Barack Obama, d’œuvrer à la levée du blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba. Elle prend également note des mesures prises par le gouvernement américain afin de modifier certains aspects de l’application de l’embargo, considérant que « si elles sont positives, elles restent néanmoins de portée limitée ».

La Représentante permanente US, Samantha Power, a souligné, que pour la première fois depuis l’imposition du blocus contre Cuba, il y a plus 50 ans, les Etats-Unis ont décidé de s’abstenir sur le projet de résolution, au lieu de voter contre comme par le passé expliquant qu’en décembre 2014, le Président Obama a clairement exprimé son opposition à l’embargo, appelant le Congrès américain à le lever.

Mme Power a toutefois expliqué que les Etats-Unis n’appuient pas le projet de résolution « car toutes les actions prises par les Etats-Unis contre Cuba ont toujours été et sont conformes à la Charte et au droit international », indiquant que son pays rejette « catégoriquement » le libellé du texte.

Le Ministre cubain des affaires étrangères, Bruno Rodriguez Parrila, a rappelé de son côté que près de deux ans se sont écoulé depuis l’annonce du Président Obama de vouloir obtenir du Congrès américain la levée du blocus imposé à Cuba.

Pour le Ministre cubain, il ne fait aucun doute que des progrès ont été faits en termes de dialogue et de coopération dans les domaines d’intérêt commun soulignant que des dizaines d’accords ont été signés. « Cependant, le blocus imposé à Cuba par les États-Unis persiste, pénalisant gravement le peuple cubain et le développement économique de Cuba », a souligné M. Rodriguez Parrila.

L’Assemblée générale des Nations Unies a de nouveau exhorté tous les États à s’abstenir d’adopter ou d’appliquer des lois et règlements, tels que la loi américaine dite « Helms-Burton », adoptée le 12 mars 1996, dont les effets extraterritoriaux portent atteinte à la souveraineté d’autres États, comme leur en font obligation la Charte des Nations Unies et le droit international, qui consacrent notamment la liberté du commerce et de la navigation.

Elle a également de nouveau instamment demandé aux États qui continuent d’appliquer des lois ou mesures de ce type de faire le nécessaire pour les abroger ou les annuler dès que possible, dans le respect de leur ordre juridique.

ONU. New York, 26 octobre 2016


[ Imprimir este artículo ] [ Enviar a un amigo ] [ Ir a la cabecera ]
 

 
 

   APPS

   ASIA

   DEMOCRACIA

   DERECHOS HUMANOS

   DESARROLLO/GLOBALIZACIÓN

   DIÁLOGO NORTE-SUR

   ECOLOGÍA VS ECONOMÍA

   ENLACES - LINKS

   ESTADÍSTICAS

   EUROPA

   LATINOAMÉRICA

   OLVIDADOS POR LA HISTORIA

   SOLIDARIDAD

   TRIBUNA LIBRE



LISTA DE CORREO


�Desea participar al enrequecimiento de esta p�gina?

�Quiere denunciar alguna situaci�n?

Env�enos su art�culo a esta direcci�n de correo electr�nico:

   webmaster@respublicae.org

[ Mapa del sitio ] [ Ir a la cabecera ]

 


 
En la misma sección

Leer otros artículos :
France : « Le complotiste de l’Élysée » par Frédéric Lordon
USA-Trump : « Infox, intox et poker menteur ». Rien de nouveau
Tout comprendre à la nouvelle offensive contre le Venezuela
De la société du risque aux conduites à risque
« Han demolido la UE » Marie-Hélène Caillol
L’ « accord ultime » proposé par Jared Kushner pour la Palestine prive les gens de toute leur dignité
L’Argentine aujourd’hui et sans filtreFace à la violence néolibérale, le peuple résiste dans la rue.
L’Allemagne est triste, seule (et en récession)
France : Aux sources du macronisme
Pepe Escobar : Le Rêve américain revisité



[ Ir a la cabecera ]
 

Portada En breve Mapa del sitio Redacci�n


Respublicae.Org es un portal abierto que se nutre de los trabajos de muchos colaboradores ben�volos externos, de diferentes origen e ideolog�a. Por lo tanto, los administradores de este portal no se hacen responsables de las opiniones vertidas en los art�culos que aqu� se publican.
Copyright © RESPUBLICAE.ORG 2003-2007
Sitio web desarrollado con SPIP, un programa Open Source escrito en PHP bajo licencia GNU/GPL.
Dise�o © Drop Zone City & Respublicae.Org