Publicado en línea el Domingo 3 de marzo de 2019

L´ex-président de l´Équateur Rafael Correa a considéré que les faits reprochés en ce moment à son successeur, Lenin Moreno, pour de prétendus liens avec des comptes et des entreprises offshore, sont extrêmement graves.

Selon ses propos lors d´un entretien accordé à Radio La Pizarra, le mandataire (Lenin Moreno) ne devrait pas quitter la présidence, mais aller directement en prison, pour le scandale de corruption qui l´entoure, qui est d´ailleurs passé sous silence par les médias nationaux de communication.

La posture de Correa répond à l´accusation rendue publique il y a quelques jours concernant de possibles liens de Moreno avec l´entreprise offshore Ina Investment, créée par son frère au Belize en 2012.

Selon la plainte, ont été acquis depuis cette entité des biens et produits destinés à l´appartement de Lenin Moreno à Genève (en 2015), et au moins deux transactions bancaires ont été effectuées pour l´achat d´un autre appartement lui appartenant en Espagne.

L´accusation à l´encontre de l´actuel mandataire équatorien a été présentée devant le Ministère Public par le député Ronny Aleaga, qui a également joint les autorités espagnoles pour expliquer et montrer les documents qui avalent cette plainte, et ainsi demander l´ouverture d´une enquête.

Pour sa défense, Lenin Moreno a nié tout lien avec la compagnie mentionnée, des comptes ou des biens acquis à l´étranger ; même s´il n´a pas nié l´existence d´Ina Investment, dont la première partie de l´appellation coïncide avec les prénoms de ses trois filles : Cristina, Karina et Irina, comme l´ont fait remarquer certains.

En plus du processus formel sollicité à son encontre, de nombreuses organisations politiques et sociales demandent la destitution du président pour ne pas appliquer le projet qui l´a conduit au Palais de Carondelet (siège de l´Exécutif).

Prensa Latina. Quito, 28 février 2019


[ Imprimir este artículo ] [ Enviar a un amigo ] [ Ir a la cabecera ]
 

 
 

   APPS

   ARGENTINA

   BOLIVIA, golpe de estado

   COLOMBIA

   DEMOCRACIA

   DERECHOS HUMANOS

   DESARROLLO/GLOBALIZACIÓN

   DIÁLOGO NORTE-SUR

   ECOLOGÍA VS ECONOMÍA

   ECUADOR

   ENLACES - LINKS

   ESPAÑA

   EUROPA

   GUATEMALA

   HONDURAS

   MÉXICO

   OLVIDADOS POR LA HISTORIA

   PUEBLOS INDÍGENAS DE AMÉRICA

   SOLIDARIDAD

   TRIBUNA LIBRE

   VENEZUELA



LISTA DE CORREO


�Desea participar al enrequecimiento de esta p�gina?

�Quiere denunciar alguna situaci�n?

Env�enos su art�culo a esta direcci�n de correo electr�nico:

   webmaster@respublicae.org

[ Mapa del sitio ] [ Ir a la cabecera ]

 


 
En la misma sección

Leer otros artículos :
Le coup d’État brésilien et les argentins, ...
Sémio-capitalisme : le big data à la place du contact humain
Une guerre froide au service d’une guerre géoéconomique
La Chine engagée dans une guerre hybride avec les États-Unis
Geab n° 115 : L’élection présidentielle française au cœur d’une opération européenne de reprise en main de l’information.
Argentine : Violente répression en réponse à la demande de dialogue des instituteurs
Adieu, Berlin ?
Royaume-Uni vs Venezuela
« Regardons le Chili pour comprendre dans quel monde on veut nous faire vivre »Franck Gaudichaud
Le chant des sirènes d’un « leader de système »



[ Ir a la cabecera ]
 

Portada En breve Mapa del sitio Redacci�n


Respublicae.Org es un portal abierto que se nutre de los trabajos de muchos colaboradores ben�volos externos, de diferentes origen e ideolog�a. Por lo tanto, los administradores de este portal no se hacen responsables de las opiniones vertidas en los art�culos que aqu� se publican.
Copyright © RESPUBLICAE.ORG 2003-2007
Sitio web desarrollado con SPIP, un programa Open Source escrito en PHP bajo licencia GNU/GPL.
Dise�o © Drop Zone City & Respublicae.Org