Publicado en línea el Viernes 24 de enero de 2020

Le mardi 28 janvier 2020 à 21h Maison de l’Amérique Latine, 217 bd Saint Germain 75007 Paris

http://www.elcorreo.eu.org/IMG/jpg/... <http://www.elcorreo.eu.org/local/ca...> Le mercredi 11 décembre 2019, Mario Sandoval, dit « Churrasco » ex-tortionnaire de la dictature argentine, a été extradé depuis la France, pays où il résidait depuis 1985, vers l’Argentine. Ancien policier, il est soupçonné d’avoir participé à 500 cas d’enlèvements, de tortures et de disparitions. L’Argentine réclamait son extradition depuis 2012 et après un long chemin judiciaire cette demande a été acceptée.

Afin de permettre son extradition, la justice française s’est fondée sur la seule disparition d’Hernan Abriata, étudiant en architecture arrêté par Mario Sandoval le 30 octobre 1976 à Buenos Aines et amené à l’École de Mécanique de la Marine (ESMA), centre de torture du régime militaire dans lequel plus de 5 000 détenus ont disparu dont les deux religieuses françaises Alice Domon et Léonie Duquet, victimes précipitées depuis des avions dans le Rio de la Plata.

Naturalisé français en 1997, il a travaillé en France dans différentes équipes d’intelligence économique et de renseignement. Dissimulant son appartenance à la police politique durant la dictature, il a également enseigné comme vacataire dans diverses universités (Pôle Universitaire Leonard de Vinci, Marne-la-Vallée et à l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine - IHEAL). Mario Sandoval tenait un blog à partir duquel il publiait des propos violemment négationnistes.

L’extradition de Mario Sandoval a généré un débat juridique inédit en France relativement à la prescription des crimes de disparition forcée et a permis une avancée majeure de la jurisprudence française.

Intervenants

Sophie Thonon avocate au Barreau de Paris

Angeline Montoyajournaliste au journal Le Monde

Silvina StirnemannHIJOS-Paris

Famille d’Hernan Abriataen visioconférence depuis Buenos Aires

Estelle et Carlos Debiasi co-directeurs du Correo de la Diáspora

)]


[ Imprimir este artículo ] [ Enviar a un amigo ] [ Ir a la cabecera ]
 

 
 

   APPS

   ARGENTINA

   BOLIVIA, golpe de estado

   COLOMBIA

   DEMOCRACIA

   DERECHOS HUMANOS

   DESARROLLO/GLOBALIZACIÓN

   DIÁLOGO NORTE-SUR

   ECOLOGÍA VS ECONOMÍA

   ECUADOR

   ENLACES - LINKS

   ESPAÑA

   EUROPA

   GUATEMALA

   HONDURAS

   MÉXICO

   OLVIDADOS POR LA HISTORIA

   PUEBLOS INDÍGENAS DE AMÉRICA

   SOLIDARIDAD

   TRIBUNA LIBRE

   VENEZUELA



LISTA DE CORREO


�Desea participar al enrequecimiento de esta p�gina?

�Quiere denunciar alguna situaci�n?

Env�enos su art�culo a esta direcci�n de correo electr�nico:

   webmaster@respublicae.org

[ Mapa del sitio ] [ Ir a la cabecera ]

 


 
En la misma sección

Leer otros artículos :
Perspectives 4 : Problèmes de la transition
Perspectives 5 : Ouvertures par Frédéric Lordon
L’Argentine et la violence répressive :« DEUX DÉMONS REMIS EN SELLE »
Argentine, espionnage et extorsion depuis le pouvoir.Les mécanismes du lawfare en Amérique Latine mis à nue
Attali ou Confucius pour la France
Communiqué ACAF : Répression inédite devant le Congrès à Buenos Aires
Des documents de la CIA révèlentle fonctionnement du Plan Condor
L’étreinte mortelle de l’empire du mal sur le monde — Paul Craig Roberts
Géopolitique de l’intelligence artificielleLe capitalisme de surveillance, démocraties algorithmiques et un horizon d’États techno-colonisés
La question n’est pas de savoir pourquoi le Chili a explosé, mais pourquoi il n’a pas explosé auparavant ?



[ Ir a la cabecera ]
 

Portada En breve Mapa del sitio Redacci�n


Respublicae.Org es un portal abierto que se nutre de los trabajos de muchos colaboradores ben�volos externos, de diferentes origen e ideolog�a. Por lo tanto, los administradores de este portal no se hacen responsables de las opiniones vertidas en los art�culos que aqu� se publican.
Copyright © RESPUBLICAE.ORG 2003-2007
Sitio web desarrollado con SPIP, un programa Open Source escrito en PHP bajo licencia GNU/GPL.
Dise�o © Drop Zone City & Respublicae.Org